6 minutes 5 mois

Série “28 CROYANCES FONDAMENTALES” avec le pasteur Ted Wilson |
Dans cet épisode, le Pasteur Ted Wilson parle de la responsabilité, qui constitue la vingt et unième croyance fondamentale des Adventistes du Septième Jour.
Nous entendons souvent ce verset : “Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir” (Actes 20:35). Pourtant, dans le monde d’aujourd’hui, tant de choses sont axées sur ce que l’on reçoit. Néanmoins, ce dicton est vrai. Il dirige notre attention vers quelque chose de plus grand que nous-mêmes et nous encourage à regarder vers le Donateur de toutes choses.
Le dictionnaire Merriam-Webster définit la responsabilité comme “la conduite, la supervision ou la gestion de quelque chose, en particulier la gestion soigneuse et responsable de quelque chose qui a été confié à la garde de quelqu’un”.
Lorsque nous réfléchissons à la responsabilité, nous réalisons que tout ce que nous avons – le temps, l’argent, les capacités, la santé et la vie – vient de Dieu. Et Il nous demande d’être des responsables attentifs de ces dons.
Notre vingt et unième croyance fondamentale explique : “Nous sommes les intendants de Dieu, confiés à Lui avec le temps et les opportunités, les capacités et les possessions, et les bénédictions de la terre et de ses ressources. Nous sommes responsables envers Lui de leur utilisation appropriée. Nous reconnaissons la propriété de Dieu par un service fidèle envers Lui et envers nos semblables, en restituant la dîme et en faisant des offrandes pour la proclamation de Son évangile et le soutien et la croissance de Son Église. La responsabilité est un privilège que Dieu nous a accordé pour notre épanouissement dans l’amour et la victoire sur l’égoïsme et la convoitise. Les intendants se réjouissent des bénédictions qui viennent aux autres à la suite de leur fidélité.”
Lorsque nous offrons tout ce que nous avons à Dieu, Il l’accepte et nous remet la responsabilité en tant qu’intendants ou gardiens. Accepter cette responsabilité de l’intendance brise la tendance à l’égoïsme et nous rappelle l’exemple qu’Il nous a donné.
Il existe quatre domaines dans lesquels Dieu nous a confié la responsabilité d’être de bons intendants :
  1. NOUS-MÊMES En développant nos pouvoirs physiques et mentaux au mieux de nos capacités et de nos opportunités, nous rendons honneur à Dieu et devenons une bénédiction pour les autres.
  2. LES CAPACITÉS Dieu a donné à chacun de nous des capacités spéciales. Quelles qu’elles soient, elles peuvent être utilisées pour le bénéfice des autres et pour la gloire de Dieu.
  3. LE TEMPS En tant qu’intendants fidèles, nous glorifions Dieu en utilisant notre temps de manière avisée. “Quoi que vous fassiez, faites-le de tout votre cœur, comme pour le Seigneur” (Colossiens 3:23).
On nous enjoint également de ne pas nous comporter “comme des insensés, mais comme des sages, rachetant le temps, car les jours sont mauvais” (Éphésiens 5:15, 16).
  1. LES POSSESSIONS MATÉRIELLES Nos possessions matérielles et nos ressources financières sont des dons de Dieu.
Pour nous aider à nous en souvenir, Dieu a institué un système de la dîme et des offrandes dans lequel nous devons restituer 10 % de toute notre augmentation et faire des offrandes fidèles à Dieu.
Ce système a fourni les moyens financiers de soutenir le sacerdoce du temple israélite, et il finance aujourd’hui la diffusion mondiale de l’Évangile.
Nous ne pouvons jamais surpasser le Seigneur. Il nous a placés dans le rôle d’intendants pour notre bénéfice. L’une des raisons pour lesquelles Il nous demande de consacrer nos vies à Lui est de nous aider à grandir spirituellement et à développer notre caractère.
Lorsque nous sommes constamment conscients de la propriété de Dieu sur tout et de l’amour qu’Il nous prodigue, notre amour et notre gratitude sont nourris. La responsabilité fidèle est une sauvegarde contre la convoitise et l’égoïsme. Elle conduit au développement de l’économie et de l’efficacité.
Les vrais intendants bénissent les autres en servant les autres et en étant prêts à partager ce que Dieu leur a gracieusement donné.
Grâce à la responsabilité du temps, des talents et des ressources, nous devenons une bénédiction pour l’Église, ce qui se traduit par un corps ecclésial fort, prêt à répondre aux besoins de la cause de Dieu. Ainsi, l’Église aura des fonds suffisants pour soutenir le ministère et étendre Son royaume.
En conclusion, rappelons-nous “donnez, et il vous sera donné. On versera dans votre sein une bonne mesure, tassée, secouée et qui déborde ; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous servez” (Luc 6:38).
Pour en savoir plus sur notre vingt-et-unième croyance fondamentale, le principe de la responsabilité, visitez www.adventist.org/stewardship.

Visited 4 times, 1 visit(s) today