7 minutes 5 mois

Série “28 CROYANCES FONDAMENTALES” avec le pasteur Ted Wilson |
Cette semaine, le pasteur Ted Wilson poursuit et conclut la discussion sur le ministère de Christ dans le sanctuaire céleste, en mettant l’accent sur ce que Jésus fait actuellement au ciel, dans le cadre de la vingt-quatrième croyance fondamentale des Adventistes du Septième Jour.
Y a-t-il un sanctuaire au ciel ? Oui. Hébreux 8:2 nous dit que Jésus est le “Ministre du sanctuaire et du vrai tabernacle que le Seigneur a érigé et non les hommes”.
Il y avait aussi un sanctuaire terrestre, une “copie et une ombre des choses célestes” (verset 5). Il était modelé d’après le sanctuaire céleste, qui a été montré à Moïse. Les éléments du service du sanctuaire terrestre pointaient vers le cadeau étonnant et le travail de Christ.
Ce sanctuaire terrestre était situé au milieu du camp israélite, séparé du reste du camp par une bordure de tissu.
En entrant par la porte, vous entriez dans la cour.
La première chose que vous voyiez était l’autel des holocaustes, où les sacrifices du matin et du soir étaient offerts. Ces sacrifices pointaient vers Jésus, l’Agneau parfait, comme mentionné en Jean 1:29 : “Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde !”
Ensuite venait le lavoir, un grand bassin d’eau utilisé pour les rites de purification des prêtres. L’eau était utilisée comme symbole de la vie et de la pureté, car Jésus offre la purification, la guérison et l’espoir à travers le baptême. Comme le dit David dans le Psaume 51:2 : “Lave-moi complètement de mon iniquité, Et purifie-moi de mon péché.”
Ensuite, nous arrivons à la structure en forme de tente avec deux compartiments : le Lieu Saint et le Lieu Très Saint. Seuls les prêtres pouvaient entrer dans ces pièces.
À l’intérieur du Lieu Saint, il y avait trois meubles.
Le premier meuble, la table des pains de proposition, avait deux piles de pains, chacune avec six pains. Ce pain symbolisait Jésus, le Pain de vie. Aujourd’hui, Christ nous donne ce pain de vie à travers Sa Parole, la Bible. Matthieu 4:4 dit : “L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.”
Le deuxième meuble, le chandelier en or, se composait de sept lampes remplies d’huile à brûler. Il symbolisait Jésus, la “Lumière du monde” (Jean 8:12), car son ministère nous apporte joie et espoir, et Sa lumière brille à travers nous.
Le troisième meuble, l’autel des parfums, était situé près du voile séparant le Lieu Saint du Lieu Très Saint. L’encens représentait les prières du peuple de Dieu. Comme le dit David dans le Psaume 141:2 : “Que ma prière soit réputée devant toi comme de l’encens.”
Maintenant, nous arrivons à la partie la plus sacrée du tabernacle, le Lieu Très Saint.
Il ne contenait qu’un seul meuble, l’arche de l’alliance, également appelée l’arche du témoignage. Au-dessus d’elle se trouvaient deux anges d’or regardant vers le bas de chaque côté de l’arche, avec leurs ailes étendues sur la boîte.
À l’intérieur de l’arche se trouvaient deux tablettes de pierre contenant les Dix Commandements, la loi de Dieu. “La loi de l’Éternel est parfaite, elle restaure l’âme… Les ordonnances de l’Éternel sont droites, elles réjouissent le cœur” (Psaume 19:7, 8). Ainsi, le ministère de Christ dans le sanctuaire céleste nous donne la sagesse de comprendre pourquoi nous avons besoin d’une loi qui nous indique ce qui est bien et mal.
Également à l’intérieur de l’arche se trouvait un pot de manne, la nourriture que Dieu avait fournie aux Israélites dans le désert. Cela nous rappelle que Dieu prend soin de nous quelles que soient les circonstances.
Un autre objet à l’intérieur de l’arche était la verge d’Aaron, qui a miraculeusement fleuri lorsque les tribus d’Israël se sont interrogées sur le choix de Dieu pour servir de prêtres.
Dieu a promis que l’arche de l’alliance serait le lieu de sa présence. Il a dit à Moïse dans Exode 25:22 : “Là je me rencontrerai avec toi, et je te parlerai d’au-dessus du propitiatoire, d’entre les deux chérubins qui sont sur l’arche du témoignage.”
Seul le grand prêtre pouvait entrer dans le Lieu Très Saint, où était la présence de Dieu. Cela se produisait une fois par an, en particulier le jour de l’expiation, un jour solennel pour la purification du sanctuaire. Les péchés du peuple étaient également inclus dans cette purification, transférés par le sang des animaux sacrifiés.
Cette purification du sanctuaire revêt une signification prophétique. Daniel 8:13 dit : “Puis j’ai entendu parler un saint, et un autre saint a dit à celui qui parlait : Jusqu’à quand durera la vision du sacrifice perpétuel et de la désolation qui détruit, la transgression dévastatrice, et le sacrifice sera foulé aux pieds ? Et il lui a dit : Jusqu’à deux mille trois cents soirs et matins ; puis le sanctuaire sera purifié.”
Remercions Dieu de nous donner une merveilleuse image de son œuvre de rédemption symbolisée dans le sanctuaire terrestre et de la réconciliation qui a lieu maintenant grâce à son ministère dans le sanctuaire céleste.
Dans notre prochain épisode, nous étudierons un événement important dans la prophétie directement lié au ministère de Christ dans le sanctuaire céleste aujourd’hui.

Visited 3 times, 1 visit(s) today