6 minutes 7 mois

Série “28 CROYANCES FONDAMENTALES” avec le Pasteur Ted Wilson |
Dans cet épisode, le pasteur Ted Wilson répond à la question : “Qui est Dieu ?”
Dieu est un mystère, mais Il se révèle à ceux qui sont disposés à voir à travers les yeux de la foi. Il se révèle de deux manières.
L’une d’entre elles est à travers la Création. Dans le Psaume 19:1-3, David dit : “Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l’étendue manifeste l’œuvre de ses mains. Le jour en instruit un autre jour, et la nuit en donne connaissance à une autre nuit. Il n’y a point de langage, il n’y a point de paroles, et leur voix ne se fait point entendre.”
La main du Créateur est visible dans toute la nature. Des étoiles dans les cieux aux créatures des mers les plus profondes, Son incroyable conception peut être vue.
Maintenant, la deuxième manière est à travers les Écritures. À travers la Parole, la révélation suprême de Dieu se manifeste à travers la vie et la mort de Jésus-Christ. À travers Lui, nous pouvons connaître le Père. 1 Jean 5:20 dit : “Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu’il nous a donné l’intelligence pour connaître celui qui est vrai.” De plus, “La vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.” (Jean 17:3).
Lorsque nous cherchons à connaître Dieu à partir de la Bible, nous ne pouvons pas nous placer au-dessus de Lui et le traiter comme un objet à étudier, analyser et quantifier. Nous devons nous soumettre à l’autorité de Sa révélation de Lui-même.
Une manière dont la Bible révèle Dieu, c’est à travers Ses noms enregistrés. Par exemple, dans l’Ancien Testament, Il est appelé El Elohim, ce qui signifie “Dieu.” Il est également identifié comme El Elyon, signifiant “Dieu Très-Haut”, et Adonai, signifiant “Seigneur” ou “Maître.” Il porte aussi le nom El Shaddai, qui se traduit par “Dieu Tout-Puissant”, et Yahvé, mettant l’accent sur Sa nature auto-existante et Sa fidélité. Pendant ce temps, dans le Nouveau Testament, Jésus utilise le nom de Père pour nous rapprocher d’une relation personnelle avec Dieu.
Les activités de Dieu nous donnent un aperçu de qui Il est. Hébreux 1:3 montre qu’Il “soutient toutes choses par sa parole puissante”. Ésaïe 46:11 et Jérémie 29:11 nous rappellent que Dieu fait des plans. Ésaïe 46:10 dit qu’Il déclare “la fin dès le commencement”. De plus, Il est fidèle pour pardonner nos péchés si nous les confessons, comme promis dans Deutéronome 15:6 et 1 Jean 1:9.
De plus, nous lisons dans Exode 34:6-7 : “L’Éternel, l’Éternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité, qui conserve sa bonté jusqu’à mille générations, qui pardonne l’iniquité, la transgression et le péché, mais qui ne tient point le coupable pour innocent…” En effet, Dieu est un Dieu de miséricorde et de justice.
Dieu est auto-existant, car Il a “la vie en Lui-même” (Jean 5:26). Il est omniscient, car Il connaît la fin depuis le commencement étant le “Alpha et l’Oméga” (Apocalypse 1:8). Il est aussi omniprésent, car Il transcende l’espace et le temps et est présent partout en permanence (Psaume 139:7 et Hébreux 4:13). Enfin, Il est tout-puissant, car Il est tout-puissant. Rien n’est impossible pour Lui. Il est immuable et parfait (Malachie 3:6).
Bien qu’il n’y ait qu’un seul Dieu, il y a une pluralité au sein de la Divinité. La deuxième croyance fondamentale des Adventistes du Septième Jour déclare : “Il y a un seul Dieu : Père, Fils et Saint-Esprit, une unité de trois Personnes coéternelles. Dieu est immortel, tout-puissant, omniscient, au-dessus de tout et toujours présent. Il est infini et au-delà de la compréhension humaine, mais connu par Sa propre révélation. Dieu, qui est amour, est digne à jamais d’adoration, d’adoration et de service de la part de toute la création” (adventist.org/beliefs).
Les trois Personnes de la Divinité étaient ensemble lors de l’incarnation de Jésus-Christ. Ici, le Père a donné Son Fils (Jean 3:16), Christ s’est donné Lui-même (Galates 1:4), et l’Esprit a donné naissance à Jésus (Matthieu 1:18, 20).
Un autre exemple où ils étaient tous présents était le baptême de Jésus. Le Père a déclaré : “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection” (Matthieu 3:17). Christ s’est donné Lui-même pour être baptisé comme notre exemple (Matthieu 3:13-15). Et l’Esprit a habilité le Fils lorsqu’Il est descendu sur Lui sous la forme d’une colombe (Luc 3:21, 22).
Avant Sa mort, Jésus a promis d’envoyer le Saint-Esprit comme le Consolateur (Jean 14:6). De plus, Il a ordonné à Son Église de baptiser “au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit” (Matthieu 28:19).
Aujourd’hui, le Père et le Fils nous rejoignent à travers le Saint-Esprit. Jésus a dit : “Quand le Consolateur sera venu, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi” (Jean 15:26).

Visited 1 times, 1 visit(s) today