6 minutes 5 mois

Série “28 CROYANCES FONDAMENTALES” avec le pasteur Ted Wilson |
Dans cet épisode, le Pasteur Ted Wilson parle de la Cène du Seigneur basée sur la seizième croyance fondamentale des Adventistes du Septième Jour.
La Cène du Seigneur est une participation aux emblèmes du corps et du sang de Jésus en tant qu’expression de la foi en Lui. Dans cette expérience, Christ est présent pour rencontrer et fortifier Son peuple. Et en y participant, nous “proclamons la mort du Seigneur jusqu’à ce qu’Il vienne” (1 Corinthiens 11:26).
La préparation pour cette communion inclut l’auto-examen, la repentance et la confession. Cela se manifeste dans le service du lavage des pieds, signifiant un nettoyage renouvelé et la volonté de servir les uns les autres dans l’humilité à la manière de Christ et d’unir nos cœurs dans l’amour.
La Cène du Seigneur suit la démonstration d’amour de Jésus lorsqu’Il a lavé les pieds de Ses disciples comme un serviteur. En faisant cela, Il a montré un exemple de gentillesse et d’amour inconditionnel. “Si donc, moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. Car je vous ai donné un exemple, afin que, comme je vous ai fait, vous fassiez aussi” (Jean 13:14-15).
Outre le lavage des pieds les uns des autres, les trois parties importantes du service de communion impliquent de manger du pain sans levain et de boire du jus de raisin. Tout cela est symbolique du sacrifice de Christ pour nous et de l’exemple de serviteur qu’Il a donné.
De plus, ces actions suivent les paroles de Jésus à Ses disciples : “Faites ceci en mémoire de moi” (Luc 22:19).
Le pain représente le corps de Christ brisé pour nous. “Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain, le bénit et le rompit; puis il le donna aux disciples, en disant : Prenez, mangez, ceci est mon corps” (Matthieu 26:26).
Jésus a dit en Jean 6:48 : “Je suis le pain de vie.” Au verset 51, Il a poursuivi : “Je suis le pain vivant descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.”
Ce pain, tel qu’il est utilisé dans le service de communion, est sans levain. Pourquoi ?
Lors de la Pâque, Dieu a instruit les Israélites de se préparer à quitter l’Égypte dès que Pharaon le permettrait. Ils ont donc cuit des gâteaux sans levain. Au fil des ans, ils ont utilisé du pain sans levain pour célébrer la Pâque en tant que rappel de leur sortie d’Égypte.
Pendant ce temps, l’Apôtre a ajouté une autre signification à cela. “Ne savez-vous pas qu’un peu de levain fait lever toute la pâte? Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une nouvelle pâte, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé. C’est pourquoi célébrons la fête, non avec du vieux levain, ni avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la sincérité et de la vérité” (1 Corinthiens 5:6-8).
D’autre part, le fruit de la vigne symbolise le sang de Jésus “qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés” (Matthieu 26:28). “Sans effusion de sang, il n’y a pas de pardon des péchés” (Hébreux 9:22).
Ce fruit de la vigne, tel qu’il est utilisé dans la Pâque, était du jus de raisin non fermenté. Jésus a dit en Matthieu 26:29 : “Je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne jusqu’au jour où je le boirai nouveau avec vous dans le royaume de mon Père.”
Ainsi, la Bible condamne le vin fermenté. Dans Proverbes 20:1, nous lisons que “le vin est moqueur, la boisson forte est querelleuse; quiconque en est égaré n’est pas sage.” De même, “ne regarde pas le vin quand il est rouge, quand il brille dans la coupe, quand il s’écoule facilement; il finira par mordre comme un serpent, et par piquer comme une vipère” (Proverbes 23:31-32).
En conséquence, seul le jus de raisin pur, fraîchement pressé de la vigne, convient au symbole du sang parfait de Christ.
Jésus a institué la Cène du Seigneur pour commémorer notre délivrance du péché. C’est le service de la nouvelle alliance qui continue la célébration de la Pâque.
La communion est le moment parfait pour réfléchir à la manière dont nous pouvons grandir en Christ et L’honorer avec nos vies.

Visited 6 times, 1 visit(s) today