2 minutes 5 mois

Le récit des amis qui ont amené leur ami impuissant à Jésus est vraiment inspirant. Il nous montre que la vraie amitié ne se limite pas aux paroles, mais se manifeste aussi par des actes. Ces hommes ont pris la responsabilité de prendre soin de leur ami, même s’ils ont rencontré des obstacles. Cette histoire nous rappelle qu’il faut parfois des approches créatives et non conventionnelles pour aider les gens et les amener à Christ.
La foi et la détermination de ces hommes sont remarquables. Ils ne se sont pas laissés décourager par les difficultés, mais ont trouvé un moyen innovant d’amener leur ami à Jésus. Cela nous met au défi d’être créatifs dans notre propre service et de ne pas abandonner lorsque les méthodes traditionnelles ne suffisent pas.
Le texte souligne également l’importance de reconnaître les besoins des personnes autour de nous et de les aider, qu’il s’agisse d’amis, de voisins ou d’étrangers. Ellen White nous encourage à ne pas rester passifs, mais à aller de l’avant de manière proactive pour répondre aux besoins des impuissants, des opprimés et des nécessiteux.
L’appel à conduire les gens à Jésus, présenté comme le grand médecin apportant le pardon et la guérison, est un rappel encourageant que nous pouvons tous contribuer à améliorer la vie des autres. La question à la fin du texte, demandant qui autour de nous a besoin d’aide et ce que nous ferons pour eux, incite à la réflexion et encourage à prendre des mesures concrètes pour aider les nécessiteux et les conduire à Christ.
Puissent ce texte nous inspirer à agir, à montrer notre foi par des actes et à soutenir ceux qui nous entourent et ont besoin d’aide.

Visited 6 times, 1 visit(s) today