6 minutes 4 mois

12.3 Le témoignage fidèle de Mardochée
Lis Esther 3,1–15. Que s’est-il passé ici et pourquoi ?
L’histoire de Mardochée dans Esther 3 met en lumière la force de sa foi en Dieu et sa résistance à s’incliner devant un homme comme Haman, surtout parce que celui-ci était un descendant d’Agag, un Amalécite. L’hostilité entre les Amalécites et les Israélites remonte à la sortie d’Égypte (Deutéronome 25,19).
La fermeté de Mardochée montre qu’il refusait de se prosterner devant un homme, même de rang royal. Son action n’était pas seulement une décision personnelle, mais aussi un rejet démonstratif d’une action contraire à sa foi. Cette attitude était basée sur la conviction ferme que seul Dieu mérite l’adoration et la vénération.
Lorsque les hauts fonctionnaires du roi ont interpellé Mardochée à ce sujet, il a ouvertement déclaré qu’il était Juif. C’était une occasion pour Mardochée de témoigner de sa foi et d’expliquer sa conviction. Bien que la Bible n’entre pas dans les détails de sa réponse, le fait qu’il ait révélé ouvertement son identité en tant que Juif indique qu’il était prêt à assumer les conséquences de sa foi.
Le plan d’Haman visant à exterminer l’ensemble du peuple juif montre le danger découlant de l’intolérance religieuse et des préjugés. La description du peuple juif comme “dispersé et distinct” avec ses propres lois servait de prétexte à Haman pour les persécuter. Cela souligne la nécessité de défendre la liberté religieuse et la tolérance, et de s’opposer à la discrimination basée sur les différences religieuses.
Dans l’ensemble, l’histoire de Mardochée illustre non seulement sa fermeté personnelle dans la foi, mais elle met également en lumière les défis auxquels le peuple juif était confronté dans un environnement hostile, préparant le terrain pour les événements ultérieurs dans l’histoire d’Esther.
Comment pourrions-nous, aujourd’hui, être mis à l’épreuve de la même manière que Mardochée ? Comment devrions-nous réagir ?
De nos jours, les croyants pourraient être mis à l’épreuve de manière similaire à Mardochée de diverses manières. Voici quelques scénarios et défis potentiels :
1.Intolérance religieuse : Dans certaines régions ou contextes, les croyants pourraient être discriminés ou persécutés en raison de leurs convictions religieuses. Ils pourraient être confrontés au choix de renier leurs croyances ou d’assumer les conséquences.
2.Défis professionnels : Sur le lieu de travail, les croyants pourraient être confrontés à des situations où ils doivent défendre leurs convictions religieuses et pratiques, que ce soit en matière d’horaires de travail, de rituels spécifiques ou de questions éthiques.
3.Pression sociale : Dans une société de plus en plus séculière, les croyants pourraient subir une pression croissante pour garder leurs convictions secrètes ou s’adapter aux normes séculières pour être acceptés.
4.Tensions interreligieuses : Dans des sociétés multireligieuses, les croyants pourraient être confrontés à des tensions ou des conflits découlant de différences de croyances.
Comment les croyants devraient-ils réagir dans de telles situations ? Voici quelques principes qui pourraient les aider :
1.Fermeté dans la foi : Tout comme Mardochée, il est important de rester ferme dans nos convictions religieuses et de ne pas céder lorsque celles-ci sont mises à l’épreuve.
2.Sagesse et discrétion : Il est essentiel d’appliquer la sagesse et la discrétion pour déterminer la meilleure manière de réagir dans différentes situations. Cela ne signifie pas nécessairement défendre chaque conviction de manière agressive, mais agir de manière intelligente et respectueuse.
3.Plaidoyer pour la liberté religieuse : Les croyants peuvent plaider en faveur de la liberté religieuse et de la tolérance, non seulement pour eux-mêmes, mais aussi pour les autres. La compréhension et le respect entre différentes croyances sont importants.
4.Recherche de communauté et de soutien : En temps difficiles, il est utile d’avoir une communauté de frères et sœurs dans la foi qui peuvent offrir un soutien, des conseils et des prières.
5.Prière et confiance en Dieu : En fin de compte, les croyants devraient recourir à la prière et avoir confiance que Dieu les guidera à travers des situations difficiles. La confiance en la direction et la sagesse de Dieu est cruciale.
La réaction précise peut varier en fonction du contexte, mais les principes ci-dessus pourraient servir de guide pour rester fermes dans la foi lors de situations difficiles.

Visited 1 times, 1 visit(s) today