7 minutes 4 mois

12.2 Devant un tribunal étranger
L’histoire d’Esther, qui se déroule dans le contexte de l’Empire perse, nous offre un aperçu fascinant de la vie des Juifs qui ont choisi de rester à l’étranger, même après la chute de Babylone et la montée de Médie-Persie.
À l’ombre du trône du roi Assuérus dans le magnifique château de Suse, une histoire étonnante se déploie. Ici, nous voyons comment une décision royale concernant la reine Vasthi ouvre la voie à Esther, humble jeune femme qui se révélera finalement être une figure cruciale pour la survie de son peuple.
Esther et Mardochée entrent en scène, et leur présence promet plus qu’un simple jeu d’intrigues à la cour royale. C’est une histoire de courage, de loyauté et de providence divine dans un monde souvent marqué par les intrigues politiques et l’incertitude.
Ce récit nous rappelle que les plans de Dieu peuvent prospérer dans les endroits et les circonstances les plus inhabituels. La décision de rester à l’étranger peut sembler étrange au début, mais elle ouvre la porte à une histoire qui révèle la puissance et la sagesse de Dieu au milieu des épreuves.
L’histoire d’Esther nous enseigne que même à la cour d’un roi étranger, la guidance et la protection de Dieu sont présentes, et que même dans les situations politiques les plus complexes, la fidélité à Dieu et le courage de faire ce qui est juste peuvent jouer un rôle crucial.
Lis Esther 2,1–9. Que nous révèlent ces versets sur la situation de Mardochée et Esther ?
Ces versets révèlent que Mardochée, un Juif de la lignée de Benjamin, a été emmené à Suse lorsque Jéconias, le roi de Juda, a été emmené à Babylone. Mardochée prend soin de sa nièce Esther, qui a perdu ses parents. En raison de sa beauté, Esther est choisie pour participer au concours royal visant à trouver une nouvelle reine en remplacement de Vasthi.
Mardochée joue un rôle important dans la vie d’Esther. Il la prend sous sa protection et lui donne des conseils alors qu’elle participe au concours royal. Le fait qu’Esther soit confiée à Mardochée montre qu’elle grandit dans des conditions difficiles sans parents, mais Mardochée prend soin d’elle.
Les versets soulignent également qu’Esther trouve grâce aux yeux d’Égaï, l’eunuque du roi. Égaï favorise Esther et veille à ce qu’elle bénéficie des meilleures ressources et compagnes.
Dans l’ensemble, ces versets illustrent les circonstances difficiles dans lesquelles vivent Mardochée et Esther, tout en mettant en lumière la providence divine et la grâce qui agissent dans leur vie pour les amener à une position cruciale dans les événements à venir.
Lis Esther 2,10.20. Que s’est-il passé ici et pourquoi Mardochée lui a-t-il donné un tel ordre ?
Au verset 10, Esther informe Mardochée de sa loyauté en lui révélant son identité. Cette information peut être cruciale car elle n’appartenait à aucun peuple ou tribu, ce qui pourrait indiquer que ses antécédents familiaux n’étaient pas largement connus.
Au verset 20, nous voyons qu’Esther obéit à l’ordre de Mardochée de garder secrète son identité. Cette confidentialité pourrait avoir différentes raisons, notamment la préservation de sa sécurité ou la nécessité stratégique de révéler sa véritable identité ultérieurement.
Il est important de noter que Mardochée a peut-être donné l’ordre de garder secrète l’identité d’Esther pour la protéger de possibles dangers. Dans un environnement marqué par les intrigues politiques et les rivalités, la divulgation de sa judéité aurait pu la rendre vulnérable. Mardochée, qui prend soin d’Esther, aurait pu décider de protéger sa véritable identité temporairement.
L’histoire d’Esther révèle progressivement les choix sages et stratégiques faits par les personnages principaux pour assurer la survie et la protection du peuple juif.
Quelles circonstances vous viennent à l’esprit où il pourrait être sage de ne pas parler ouvertement de notre foi ? Ou devrions-nous le faire en toutes circonstances ? Et si non, pourquoi ?
Il existe différentes circonstances dans lesquelles il pourrait être sage de faire preuve de prudence en ce qui concerne la divulgation de notre foi. Voici quelques situations où les gens pourraient choisir d’être réservés :
1.Environnement professionnel : Dans certains milieux professionnels, l’ouverture quant à la foi peut être perçue comme non professionnelle ou inappropriée, pouvant entraîner des préjugés ou affecter les relations professionnelles.
2.Sensibilité culturelle : Dans des régions ou des communautés où des tensions existent entre différentes croyances, la franchise quant à sa foi peut entraîner des conflits. Dans de tels cas, il peut être judicieux de faire preuve de respect et de sensibilité culturelle.
3.Sécurité personnelle : Dans certaines régions du monde, les personnes peuvent être confrontées à la discrimination ou à la persécution en raison de leur foi. Dans de tels cas, il peut être nécessaire de maintenir sa foi privée pour garantir sa sécurité personnelle.
4.Relations familiales : Parfois, la franchise quant à la foi peut entraîner des conflits au sein de la famille. Dans ces cas, il est important de trouver des moyens de vivre sa foi de manière respectueuse, sans provoquer de confrontations.
5.Respect des convictions d’autrui : Dans un environnement multiculturel, il est essentiel de respecter la diversité des croyances et des perspectives. L’ouverture quant à sa foi ne devrait pas conduire à dévaloriser ou à condamner les autres.
Cependant, il est également important de souligner qu’il n’y a pas de règle universelle, et la décision de parler ouvertement de sa foi dépend de nombreux facteurs individuels. Dans de nombreux contextes, l’échange de points de vue religieux et la promotion de la compréhension et du respect sont importants.
Il est crucial d’agir de manière sage et respectueuse, de prendre en compte les circonstances et de répondre aux besoins de la situation spécifique. L’ouverture ne devrait pas causer de préjudice ou de discrimination envers les autres, mais plutôt favoriser la compréhension et la coopération.

Visited 1 times, 1 visit(s) today