4 minutes 3 mois
Victorieux par les mérites du Christ | 25.04.2024
Un combat pour la rédemption
Introduction : Sur un champ de bataille avantageux, nous luttons contre l’esclavage du péché, issu de la chute d’Adam. La compréhension de la valeur de l’âme humaine naît de la conscience du sacrifice du Christ au Calvaire. En luttant contre les puissances des ténèbres, nous pouvons sortir victorieux, fortifiés par le sang du Christ. Dans un combat incessant entre le bien et le mal, nous voyons comment le Christ sort victorieux du désert, là où Adam est tombé.

“Car, comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ.” 1 Corinthiens 15:22

À un prix immense, nous avons été amenés sur un terrain avantageux, où nous pouvons être libérés de l’esclavage du péché causé par la chute d’Adam… Nous ne comprendrons jamais la valeur de l’âme humaine tant que nous ne prendrons pas conscience du grand sacrifice fait pour la rédemption de l’âme au Calvaire. Le péché d’Adam dans le jardin d’Éden a plongé l’humanité dans un désespoir misérable, mais dans le plan de rédemption, une voie de secours a été prévue pour tous, à condition de se conformer aux exigences. Nous avons un combat à mener, mais nous pouvons en sortir victorieux par les mérites du sang du Christ.
Dieu a vu qu’il nous était impossible de lutter et de remporter la victoire par nos propres forces. L’humanité est devenue plus faible à chaque génération après la chute, et sans l’aide du Christ, nous ne pouvons pas résister aux maux de l’intempérance. Comme nous devrions être reconnaissants d’avoir un Sauveur qui a accepté de déposer ses vêtements royaux, de quitter son trône royal, de revêtir sa nature divine de nature humaine, et de devenir un homme de douleur, habitué à la souffrance !…
Après son baptême, il fut conduit par l’Esprit dans le désert et tenté par le diable. Le Christ a commencé l’œuvre de rédemption exactement au point où le malheur a commencé, et la prospérité future du monde dépendait de ce combat du Prince de la vie dans le désert. Dieu soit loué, car il a été victorieux là où Adam est tombé, rachetant sa honteuse culpabilité ! Satan a quitté le champ de bataille en ennemi vaincu. Cette victoire est une assurance pour nous que, par l’aide divine, nous pouvons sortir victorieux de notre propre conflit avec l’ennemi…
Satan croyait que tout le pouvoir de cette planète déchue était en sa possession, mais lorsque le Christ est venu mesurer sa force avec le Prince des ténèbres, il a trouvé quelqu’un capable de résister aux tentations. Les paroles du Christ sont les suivantes : “Le prince de ce monde vient, et il n’a rien en moi.” […] Tout le ciel suivait avec attention l’issue du combat entre le Christ et Satan… Maintenant, la question est : Allons-nous tirer parti de cette situation pour être plus que vainqueurs par Celui qui nous a aimés ?
Ellen White, Le Christ triomphant, p. 215

Visited 8 times, 1 visit(s) today