4 minutes 4 mois

Dans cette vidéo, le pasteur Ted Wilson parle de la dernière bénédiction mentionnée par Jésus dans le sermon sur la montagne.
Dans Matthieu 5.8-10, Jésus affirme : « Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux leur appartient ! Heureux serez-vous lorsqu’on vous insultera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande au ciel. En effet, c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés ».
Malheureusement, la persécution du peuple de Dieu est entrée dans ce monde peu après la chute dans le péché, lorsque Caïn a tué son frère Abel. Au fil des siècles, beaucoup de ceux qui ont suivi la voie de Dieu ont souffert et sont morts aux mains de ceux qui ont choisi de se rebeller contre leur Créateur.
Dans Hébreux, chapitre 11, nous lisons un bref résumé de certaines de ces souffrances : « ont subi les moqueries et le fouet, les chaînes et la prison. Ils ont été lapidés, sciés, [mis à l’épreuve]. Ils sont morts tués par l’épée. Ils sont allés d’un endroit à l’autre, habillés de peaux de brebis ou de chèvre, privés de tout, persécutés, maltraités, eux dont le monde n’était pas digne ».
Et pourtant ils ont découvert que les promesses de Dieu étaient vraies, car il a dit : « Que ta vigueur dure autant que ta vie » (Deutéronome 33.25), et « Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse » (2 Corinthiens 12.9).
Dans le livre « Heureux ceux qui », nous lisons cette merveilleuse assurance : « Si, pour son nom, vous êtes appelés à passer par l’épreuve de la fournaise ardente, Jésus se tiendra à votre côté comme il s’est tenu auprès des trois fidèles Hébreux, à la cour de Babylone », en référence aux jeunes hébreux fidèles qui ne se sont pas prosternés devant la statue d’or de Nebucadnetsar. Elle poursuit : « Ceux qui aiment leur Rédempteur se réjouiront toutes les fois qu’ils pourront participer à son humiliation et à son opprobre. L’amour qu’ils éprouvent pour leur Seigneur rend douces les souffrances qu’ils doivent endurer à cause de lui ».
Lorsque nous souffrons pour le Seigneur, nous pouvons dire avec l’apôtre Paul : « Et je considère même tout comme une perte à cause du bien suprême qu’est la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur. A cause de lui je me suis laissé dépouiller de tout et je considère tout cela comme des ordures afin de gagner Christ […] Ainsi je connaîtrai Christ, la puissance de sa résurrection et la communion à ses souffrances » (Philippiens 3.8,10).
Notre Dieu est puissant. Il a promis non seulement d’être avec nous, mais aussi de tirer une bénédiction de la souffrance pour lui. Il nous assure : « Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux leur appartient ! » (Matthieu 5.10).
Pour en découvrir plus sur ce sujet, on vous invite à lire le livre d’Ellen White « Heureux ceux qui », en téléchargeant une copie gratuite au site https://egwwritings.org/.

Visited 8 times, 1 visit(s) today