5 minutes 8 mois

Dans cette vidéo, le pasteur Ted Wilson commence une nouvelle série de vidéos qui examineront « La tragédie des siècles » d’Ellen White.
George Rice était le seul enfant de George et Dorothy Rice. Né en 1933, George a grandi dans la ferme familiale à Bethlehem, dans le Connecticut. Un jour, il a trouvé une vieille boîte avec de nombreux livres, dont un écrit par Ellen G. White.
En le lisant, il a appris la vérité sur le monde de Dieu et, à l’âge de 15 ans, il a pris la décision de se baptiser dans l’église adventiste locale. Sa famille l’a suivi dans cette décision et George est ensuite devenu pasteur, professeur et auteur.
Le livre que George Rice avait lu était « La tragédie des siècles ».
Ellen White a écrit : « Je suis plus désireuse de voir ce livre largement diffusé que tous les autres […] car dans « La tragédie des siècles », le dernier message d’avertissement au monde est donné plus distinctement que dans n’importe lequel de mes autres livres ».
Aujourd’hui, conscients de l’actualité de son message, les dirigeants de l’Église Adventiste du Septième Jour ont choisi ce livre extraordinaire comme livre missionnaire pour les années 2023 et 2024, avec l’intention de le mettre entre les mains de millions de personnes par le biais du projet « La tragédie des siècles 2.0 ».
Dans l’importante introduction, l’autrice explique la nature de l’inspiration et explique comment la Bible a été écrite. Elle écrit : « La Bible attribue son existence à Dieu ; et pourtant, elle a été écrite par des hommes. […] Toutes les vérités qui y sont révélées, quoique inspirées de Dieu (2 Timothée 3.16), sont exprimées dans le langage humain. Par le Saint-Esprit, l’Être infini a illuminé le cœur de ses serviteurs. Il leur a donné des songes, des visions, des symboles et des images, tout en leur laissant la liberté d’exprimer la vérité dans leur propre langue ».
L’autrice parle d’une manifestation spéciale du Saint-Esprit dans les derniers jours, citant Joël 3.1 : « Après cela, je déverserai mon Esprit sur tout être humain ; vos fils et vos filles prophétiseront, vos villards auront des rêves, et vos jeunes gens des visions ».
« Grâce à l’illumination du Saint Esprit », écrit-elle, « les scènes du conflit séculaire entre le bien et le mal m’ont été présentées. A diverses reprises, il m’a été donné de contempler les péripéties de la joute formidable entre Jésus-Christ, le Prince de la vie, l’auteur de notre salut, et Satan, le prince du mal, l’auteur du péché, le premier transgresseur de la loi divine ».
Bien qu’écrit par des mains humaines, il a été inspiré et guidé par le Saint-Esprit. Le but, écrit Ellen White, est « rappeler les scènes de la lutte millénaire entre la vérité et l’erreur ; démasquer les pièges de Satan et révéler les moyens mis à notre disposition pour y échapper ; offrir une solution satisfaisante au grand problème du mal en projetant sur l’origine et la fin du péché une lumière qui fasse éclater la justice et l’amour de Dieu dans toutes ses voies à l’égard de ses créatures ; enfin, mettre en évidence la sainteté et l’immutabilité de la loi divine ».
Pour en savoir plus sur ce livre, on vous encourage à vous procurer une copie papier du livre ou à en télécharger une copie gratuite sur le site https://greatcontroversyproject.org/

Visited 23 times, 1 visit(s) today