4 minutes 2 semaines
La source de toutes les lois | 09.06.2024
La main divine dans la nature : Une leçon pour la vie
Introduction: La création reflète l’ordre divin, tandis que la nature elle-même témoigne de l’existence de Dieu. La puissance infinie se manifeste dans les merveilles de l’univers, et même l’âme la plus sensible ne peut s’empêcher de reconnaître la direction divine. De l’insecte le plus petit aux galaxies les plus lointaines, la même main invisible guide l’univers. Cette puissance divine se manifeste non seulement dans la nature, mais aussi chez l’homme, qui est soumis aux mêmes lois majestueuses que les étoiles dans le ciel et les atomes. Comprendre ces principes est essentiel, car cela harmonise toute existence avec la volonté divine et illustre l’inévitabilité des conséquences en cas de mépris de ces lois.

“Combien j’aime ta loi ! Tout le jour elle est l’objet de ma méditation.” Psaume 119:97

L’image de la divinité est visible dans toute la création. La nature témoigne de Dieu. Lorsque l’esprit est confronté à la merveille et au mystère de l’univers, il ne peut que reconnaître la main de la puissance infinie. Ce n’est pas par sa propre force que la terre produit ses fruits et poursuit sa rotation annuelle autour du soleil. Une main invisible dirige les planètes dans leur orbite céleste. Une vie mystérieuse imprègne toute la nature, une vie qui soutient les mondes innombrables dans l’espace infini, qui existe dans le plus petit insecte porté par la brise estivale, qui anime le vol de l’hirondelle et nourrit les jeunes corbeaux, qui insuffle la vie aux bourgeons et transforme la fleur en fruit.
La même puissance qui soutient la nature agit aussi en l’homme. Les mêmes lois sublimes, qui dirigent les étoiles et les atomes, contrôlent également la vie de l’homme. Les lois qui régissent le fonctionnement du cœur, qui régulent le flux de la vie dans notre corps, sont les lois de l’intelligence toute-puissante, qui a autorité sur l’âme de l’homme. La vie de toutes choses émane de lui, une vie qui ne peut atteindre sa véritable dimension qu’en harmonie avec lui. Toute la création partage le même état existentiel – la vie est reçue en acceptant la vie de Dieu et en vivant en accord avec la volonté du Créateur. Transgresser ses lois, que ce soit dans le domaine physique, mental ou moral, signifie être en disharmonie avec l’univers, c’est ouvrir la porte à la discorde, à l’anarchie et à la dégradation. Pour celui qui apprend à interpréter ses enseignements, toute la nature est emplie de lumière ; le monde est le manuel et la vie est l’école. L’unité entre l’homme, la nature et Dieu, la domination universelle de la loi divine et les conséquences de sa violation peuvent impressionner l’esprit et former le caractère.
Ce sont les leçons que nos enfants doivent apprendre. Pour le jeune enfant, qui ne peut encore apprendre dans les livres ou s’habituer à la discipline en classe, la nature apparaît comme une source inépuisable d’apprentissage et de joie. Le cœur, qui n’est pas encore endurci par le contact avec le mal, peut rapidement reconnaître la présence qui imprègne toute la création. L’oreille, qui n’est pas encore rendue sourde par le bruit du monde, écoute la voix qui parle à travers les murmures de la nature.
Ellen White, Éducation, pp. 99-100

Visited 2 times, 1 visit(s) today