7 minutes 5 mois

Aujourd’hui, embarquons ensemble pour un voyage profond dans les pages du livre de Job, explorant les défis de la souffrance humaine et plongeant dans l’amour et la sagesse de Dieu. Dans Matthieu 6:34, Jésus nous rappelle de ne pas nous inquiéter trop des soucis de demain, car chaque jour a ses propres peines. Mais comment faisons-nous face à la souffrance lorsqu’elle croise nos chemins?
Le livre de Job fascine par son unicité dans le contexte biblique. Job se trouve sans le cadre familier de l’histoire israélite, sans référence aux promesses faites à Abraham ou à l’Exode d’Égypte. Peut-être que Moïse a écrit ce livre dans la solitude du désert de Madian avant même que l’Exode n’ait lieu. Ou peut-être que la souffrance de Job aborde un thème universel qui ne connaît ni frontières nationales ni limites temporelles.
Job, un homme d’une droiture exceptionnelle, est accablé par des revers du destin. La maladie, la perte et la douleur marquent sa vie, et dans sa souffrance, il cherche des réponses, une compréhension de l’action de Dieu. Cependant, le livre de Job nous montre que les voies de Dieu dépassent souvent notre imagination humaine. Pourquoi les justes souffrent-ils? Pourquoi existe-t-il le mal dans un monde créé par un Dieu aimant?
Les paroles de Jésus nous rappellent de ne pas trop nous inquiéter des soucis de demain. Chaque jour a ses propres défis, et pourtant, nous avons confiance que Dieu prendra soin de ce qui nous concerne. En Job, nous voyons que le plan de Dieu est plus grand que ce que nous pouvons comprendre. Malgré la douleur dans la vie de Job, l’amour et la sagesse de Dieu étaient présents.
Dans la tradition juive et les enseignements d’Ellen White, nous apprenons que Moïse a écrit le livre de Job dans le désert de Madian. Dieu connaissait les questions que la souffrance soulèverait et nous a présenté une histoire qui aborde la douleur et la souffrance de l’humanité dès le début. La Bible nous enseigne que le mal est une réalité dans notre monde, mais cela ne justifie pas de ne pas croire en Dieu.
Il y a des moments où nous pouvons reconnaître l’efficacité de Dieu dans la nature. Dans Romains 1:18–20, l’apôtre Paul parle de la révélation de Dieu à travers le monde créé. La nature elle-même est un témoignage vivant de l’existence et de la nature de Dieu. Que ce soit dans les montagnes majestueuses, les cascades rugissantes ou les délicates fleurs de printemps, la nature reflète la grandeur et l’amour de Dieu. En ces moments, nous pouvons puiser force et encouragement, car la nature nous rappelle que le Créateur de ce monde tient également nos vies entre ses mains.
Un thème significatif à méditer est la question de l’origine de toutes choses. L’argument cosmologique nous amène à reconnaître l’existence de Dieu comme l’explication la plus logique de la création. La Bible atteste que toutes choses ont été créées par Dieu. Dans un monde en quête d’autres explications, nous savons que notre croyance en un Dieu éternel et tout-puissant est la seule réponse logique à la question de l’origine de toutes choses.
Et maintenant, au milieu du mal, nous nous tournons vers le dilemme qui tourmentait Job. La question de pourquoi les gens souffrent quand Dieu est bon et aimant est une question qui nous tourmente également. Job ne remettait pas en question l’existence de Dieu mais cherchait à comprendre le pourquoi. Le dilemme est que, en tant que croyants, nous n’avons pas l’option de rejeter la souffrance comme une conséquence aléatoire d’un univers sans Dieu.
Lisons Job 38:1–3 et voyons comment Dieu répond aux questions et doutes de Job. Dieu répond de la tempête, posant des questions qui mettent en doute la compréhension humaine de Job. Cette rencontre montre qu’il y a souvent des choses qui dépassent notre compréhension. Même si nous n’avons pas une réponse complète à la question de pourquoi il y a de la souffrance, nous pouvons avoir confiance que Dieu est plus grand que nos questions et que Son amour et Sa sagesse peuvent briller à travers le dilemme.
Enfin, plongeons dans la théodicée, la question de la justice de Dieu face au mal. Cette question nous accompagne à travers les siècles et est un aspect clé de la Grande Controverse entre le Bien et le Mal. Dans Romains 3:4, Paul nous montre que la justice de Dieu sera finalement révélée. Malgré les difficultés et les incompréhensions de la vie, il est crucial de louer Dieu.
Pourquoi? Parce que louer Dieu au milieu du mal est un acte de foi et de dévouement. Même si nous ne pouvons pas saisir pleinement la profondeur de la théodicée, nous pouvons avoir confiance que les voies de Dieu sont justes et véridiques. Louer Dieu montre notre foi en ce qu’Il triomphera finalement.
Prions ensemble dans cette conscience, remerciant Dieu pour Son amour, Sa sagesse et Sa justice. Que notre confiance en Lui devienne plus forte alors que nous contemplons les mystères de la vie à travers Ses yeux.
Dans la gratitude et l’humilité, nous venons devant toi, ô Seigneur, après avoir plongé collectivement dans les profondeurs du livre de Job. Au milieu des questions sur l’origine de la souffrance et de la théodicée, nous reconnaissons que ton amour et ta sagesse dépassent notre compréhension humaine. Comme Job dans sa quête de réponses, nous avons confiance que tu es plus grand que nos questions et que ta justice sera finalement révélée. Que notre louange et notre dévouement au milieu du mal soient un acte de foi renforçant notre confiance en ta direction. Nous te remercions pour ton amour, ta sagesse et ta justice. Amen.

Visited 1 times, 1 visit(s) today