5 minutes 3 mois
Paix durable | 23.04.2024
La paix du Christ : une source durable de tranquillité
Introduction : Dans un monde rempli de conflits et de troubles, la foi en Christ offre une source inébranlable de paix. Lorsque nous accueillons le Christ comme hôte permanent dans notre âme, nous éprouvons la paix écrasante de Dieu qui garde notre cœur et notre esprit en toutes circonstances. Bien que la vie de Jésus ait été marquée par des conflits, elle était néanmoins remplie d’une profonde sérénité intérieure qui surmontait même les tempêtes les plus violentes de la vie. Cette pacification dépasse les motivations mondaines et offre une source constante et durable de stabilité, indépendamment des circonstances extérieures.

“Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne.” Jean 14:27

Lorsque nous recevons le Christ comme hôte permanent dans notre âme, la paix de Dieu, qui dépasse toute compréhension, gardera notre cœur et notre esprit en Christ Jésus. La vie du Sauveur sur terre, bien que vécue au milieu des conflits, était pleine de paix. Malgré le fait que des ennemis en colère le poursuivaient constamment, il disait : “Celui qui m’a envoyé est avec moi ; le Père ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui plaît” (Jean 8:29). Aucune tempête de colère humaine ou satanique n’aurait pu troubler la tranquillité de sa communion parfaite avec Dieu. Il nous dit : “Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne” (Jean 14:27). “Prenez mon joug sur vous et apprenez de moi, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes” (Matthieu 11:29). Partagez avec moi le joug du service pour la gloire de Dieu et pour le salut de l’humanité, et vous verrez que le joug est doux et que le fardeau n’est pas lourd.
Ce qui détruit notre paix, c’est l’amour-propre. Tant que l’ego vit, nous sommes en alerte constante pour le protéger de toute menace de mort et de toute insulte ; mais lorsque l’ego est mort et que notre vie est cachée avec le Christ en Dieu, nous ne prendrons pas à cœur les négligences ou les mépris. Nous serons sourds aux reproches et aveugles aux mépris et aux insultes. […] Le bonheur qui naît de motivations mondaines est aussi changeant que les différentes circonstances qui le produisent, mais la paix du Christ est constante et durable. Elle ne dépend pas des circonstances de la vie, de la quantité de biens terrestres ou du nombre d’amis. Le Christ est la source de l’eau vive, et le bonheur qu’il donne ne nous décevra jamais.
La douceur du Christ, manifestée dans le foyer, rendra les habitants heureux. Elle ne provoque pas de disputes, ne répond pas avec colère, mais apaise l’esprit agité et répand autour d’elle une amabilité charmante, ressentie par tous dans son rayon d’action. Partout où elle est cultivée, les familles sur terre deviennent une partie de la grande famille du ciel.
Il vaudrait bien mieux endurer de fausses accusations que de supporter la torture de la vengeance contre les ennemis. L’esprit de haine et de vengeance a son origine dans Satan et ne nuit qu’à celui qui l’entretient. Le véritable secret de la bénédiction est l’humilité du cœur, cette douceur qui est le fruit de l’union avec le Christ.
Ellen White, La meilleure vie, p. 15-17

Visited 8 times, 1 visit(s) today