4 minutes 3 semaines
Le Bouclier de Dieu | 04.06.2024
Le pouvoir transformateur des principes divins : Une restauration de l’humanité
Introduction: Dans un monde marqué par le chaos et la confusion, l’humanité aspire à l’espoir et à la rédemption. Au milieu de cette obscurité, la lumière de la vérité divine apparaît pour éclairer les âmes et montrer le chemin de la restauration.

“Heureux celui qui garde la loi!” Proverbes 29,18

Il n’y avait qu’un seul espoir pour l’humanité : que dans ce désordre d’éléments brisés et non harmonieux, une nouvelle pâte soit lancée pour donner à l’humanité la force d’une nouvelle vie, afin que le monde puisse à nouveau connaître Dieu.
Le Christ est venu pour faire connaître Dieu au monde. Il est venu pour éliminer les fausses doctrines par lesquelles son image a été déformée par ceux qui prétendaient le connaître. Il est venu pour révéler la nature de sa loi, pour dévoiler la beauté de sa sainteté dans son propre caractère.
Le Christ est venu dans le monde avec tout l’amour accumulé au cours de l’éternité. En éliminant les exigences excessives qui avaient alourdi la loi de Dieu, il a montré qu’il s’agissait d’une loi d’amour, une expression de la bonté divine. Il a démontré que le bonheur de l’humanité et, par conséquent, la stabilité de la société humaine dépendent de l’observance de ses principes fondamentaux, qui sont la base et l’armature sur lesquelles elle repose.
Au lieu d’imposer des exigences arbitraires, la loi de Dieu est donnée à l’humanité comme un mur de protection, comme un bouclier. Quiconque accepte ses principes est préservé du mal. La fidélité à Dieu signifie la fidélité à l’homme. Ainsi, la loi défend les droits et l’individualité de chaque personne. Elle empêche les dirigeants de l’oppression et les subordonnés de la désobéissance. Elle assure le bien-être de l’humanité, tant pour ce monde que pour le monde à venir. Pour celui qui l’observe, c’est la promesse de la vie éternelle, car elle exprime des principes qui existeront toujours.
Le Christ est venu pour démontrer la valeur des principes divins, pour montrer leur puissance à régénérer l’humanité. Il est venu pour enseigner aux hommes comment les développer et les appliquer. Pour les hommes de cette époque, la valeur de toutes choses était déterminée par leur apparence extérieure. Le déclin du pouvoir de la religion s’accompagnait d’une augmentation du faste et de la splendeur. Les éducateurs de cette époque cherchaient à inspirer le respect par la démonstration et le faste. La vie de Jésus se distinguait nettement de cela, car elle montrait combien tout ce que les hommes considèrent comme essentiel dans la vie est sans valeur. Né parmi des gens sans éducation, vivant dans une maison de paysans et vivant comme un paysan, exerçant un artisanat comme tout homme ordinaire, menant une vie obscure […], dans ces conditions et cet environnement, Jésus suivait le plan divin de l’éducation.
Ellen White, Education, p. 76-77

Visited 3 times, 1 visit(s) today