4 minutes 3 semaines
La première activité | 06.05.2024
Un jour de dévotion
Introduction : Ces passages tirés de l’œuvre d’Ellen White soulignent l’importance de la dévotion quotidienne à Dieu et de la croissance en Christ par la foi. L’introduction nous présente l’idée que la relation avec Christ ne commence pas seulement par la foi, mais nécessite également une croissance continue en donnant et en recevant. Il est souligné que cette dévotion ne doit pas être un acte unique, mais une pratique quotidienne qui commence par la première activité du matin. Par cette dévotion et cette dépendance à Christ, les croyants trouvent le vrai repos et la force dans leur vie quotidienne.

“Éternel, le matin tu entends ma voix; le matin je me tourne vers toi et j’attends.” Psaume 5:4

Tu es venu à Christ par la foi, et par cette même foi, tu dois croître en lui – en donnant et en recevant. Tu dois tout donner – ton cœur, ta volonté, ton service -, te dévouer à lui pour obéir à toutes ses exigences; et tu dois tout recevoir – Christ, la plénitude de toutes les bénédictions, afin qu’il habite en ton cœur, soit ta force, ta justice et ton aide éternelle – pour te donner le pouvoir d’obéir.
Consacre-toi à Dieu chaque matin; cela devrait être ta première activité. Prie ainsi : “Ô Seigneur, prends-moi tout entier à toi! Je dépose tous mes plans à tes pieds. Utilise-moi aujourd’hui à ton service. Reste avec moi, et que tout ce que je fais soit fait en toi.” C’est une dévotion quotidienne. Chaque matin, consacre-toi à Dieu pour cette journée. Dépose tous tes plans dans ses mains, pour qu’il les exécute ou les abandonne, selon ce que sa providence indique. De cette manière, tu pourras chaque jour placer ta vie entre les mains de Dieu, et ta vie sera de plus en plus modelée selon la vie de Christ.
La vie en Christ est une vie de repos. Il peut ne pas y avoir un état d’extase, mais il doit y avoir une confiance durable et apaisante. Ton espoir ne repose pas en toi; il est en Christ. Ta faiblesse est liée à sa force, ton ignorance à sa sagesse, ta fragilité à sa force éternelle. Par conséquent, tu ne dois pas te regarder toi-même, ni permettre à ton esprit de réfléchir sur toi, mais fixer ton regard sur Christ. Ton esprit doit méditer sur son amour, sur la beauté et la perfection de son caractère. Christ dans son renoncement, Christ dans son humilité, Christ dans sa pureté et sa sainteté, Christ dans son amour incomparable – tel devrait être ton sujet de contemplation. En l’aimant, en le suivant et en dépendant entièrement de lui, tu seras transformé à son image.
Jésus dit : “Demeurez en moi.” Ces mots expriment un sentiment de repos, de stabilité et de confiance. Il invite aussi : “Venez à moi… et je vous donnerai du repos” (Matthieu 11:28). Les paroles du psalmiste expriment la même idée : “Repose-toi en l’Éternel et attends-toi à lui” (Psaume 37:7 ; traduction française). […] Ce repos ne se trouve pas dans l’inaction ; car dans l’invitation du Sauveur, la promesse de repos est liée à l’appel au travail : “Prenez mon joug sur vous… et vous trouverez du repos” (Matthieu 11:29). Le cœur qui repose le plus en Christ sera le plus ardent et le plus actif dans son œuvre pour lui.”
Ellen White, Le chemin vers Christ, p. 70-71

Visited 1 times, 1 visit(s) today