3 minutes 6 mois

Le passage de Nahum et l’histoire de Ninive, ainsi que le conflit entre l’Assyrie et Israël, offrent des aperçus précieux des raisons possibles de la décision de Jonas de ne pas se rendre à Ninive, mais de fuir à Tarsis.
Ninive était sans aucun doute une ville puissante et magnifique, mais elle était également considérée comme un symbole de corruption, de cruauté et de péché. La relation entre l’Assyrie et Israël était caractérisée par des conflits et des menaces. Les Assyriens étaient des ennemis redoutés, et leur brutalité et leur cruauté envers leurs adversaires sont bien documentées. Ces circonstances auraient pu susciter une grande peur dans l’esprit de Jonas.
La décision de Jonas de fuir à Tarsis pourrait donc découler d’une peur profondément enracinée envers les Assyriens et leur capitale, Ninive. L’idée de se rendre dans une ville décrite comme une “ville de sang” et dirigée par un peuple aussi violent aurait pu emplir le cœur de Jonas de crainte.
De nos jours, nous pouvons apprendre de l’expérience de Jonas que la peur nous empêche souvent de suivre les instructions de Dieu. Nous pouvons nous retrouver dans des situations similaires où nous avons peur des défis ou des tâches que Dieu nous confie. Cependant, l’histoire de Jonas nous rappelle que Dieu est plus grand que nos peurs et qu’Il peut nous donner la force et le courage dont nous avons besoin pour accomplir Sa volonté.
Lorsque nous réfléchissons à des expériences où, malgré nos peurs, nous avons répondu à l’appel de Dieu, nous pouvons apprendre que Dieu est fidèle et qu’Il nous fortifie dans nos faiblesses. Cela nous rappelle que la confiance et l’obéissance à la direction de Dieu conduisent souvent à des résultats étonnants et bénis.

Visited 6 times, 1 visit(s) today